Accueillir un enfant différent à l'école maternelle
Lezay Marnésia
Projets d'intégrations

Projets Personnalisés de Scolarisation
Compensation
du
handicap







Les intégrations scolaires ou comment accueillir l'enfant handicapé
Décret du 31 décembre 2005
   

En guise d'introduction à ces pages sur les intégrations scolaires à l’école maternelle Lezay Marnésia, nous nous proposons de citer SCHWEBEL et RALPH, in Piaget à l'école (Ed. Denoël) :

"Pour Piaget, le développement intellectuel suppose non seulement la coopération des enfants avec les adultes mais aussi la coopération des enfants entre eux. L'enfant auquel on ne permettra pas de voir la relativité des perspectives restera prisonnier de son propre point de vue, naturellement égocentrique. Un conflit d'opinion entre enfants peut immédiatement leur faire prendre conscience de l'existence des différents points de vue. Des enfants de même niveau peuvent souvent mieux qu'un adulte aider leur camarade à sortir de leur égocentrisme. Les enseignants et ceux qui ont pour tâche de les former, conseillent le travail en groupe et les discussions entre élèves.(...) Priorité à l'action intellectuelle fondée sur l'expérience immédiate plutôt que sur le langage."

Notre pratique de pédagogue nous prouve quotidiennement la justesse de vue de Piaget et s'il nous arrive d' accueillir des enfants handicapés dans le cadre d' intégrations réussies, c'est avant tout grâce à la prise en charge de ces enfants par les autres petits camarades autant que par les adultes. Il en va de même avec tout autre enfant ne disposant pas de bonnes facilités d'adaptation à l'école pour des raisons psychologiques et familiales évidentes.
   Bien que les objectifs visés par ces intégrations tiennent compte de chaque enfant considéré individuellement, le projet d’école rappelle un certain nombre de constantes qui nous semblent relever de notre mission, à l’école Lezay Marnésia,  précisément sur cette ZEP maintenant classée dans les Réseaux Ambition Réussite, avec les objectifs  généraux que nous avons dégagés.