home about us adviser contact forum


La semaine du goût a lieu chaque année, fin octobre.

A cet événement national, s'ajoutent de nombreuses initiatives locaux organisées par telle ou telle corporation (boulangers, maraîchers...) ou à l'initiative d'un élu de terrain, par exemple ou d'associations de quartier.
Les activités « culinaires » se font  en interdisciplinarité avec la lecture de signes (décodage, encodage), la chronologie (ordre des actions, ordre d’entrée des ingrédients dans la recette,…), et la motricité fine (écraser, couper, étaler, hacher).

Que ce soit au moment du goûter , à l'école, ou pendant les repas, à la maison, l'enfant se trouve confronté à une situation précise qui demande de sa part une participation active pour lui-même : manger.

Contrairement à la gourmandise, qui n'est que plaisir, s'alimenter est un geste de santé et  parfois même de survie .Or le plaisir commande évidemment le désir de manger et  l'enfant n'a plus d'autres possibilités que de se rabattre sur le sucre et ses dérivés.
123 boutchou
 
La nutrition

et d'autres sites, souvent commerciaux !
De trop nombreux parents cèdent trop facilement aux caprices en achetant confiseries et biscuits .
L'éducation du goût est réduite, de fait, à une seule substance :le sucré. Or, il n'en a pas toujours été ainsi, et de nombreux parents sont toujours capables de pratiquer une cuisine traditionnelle riche en goûts, qu'il s'agisse de parents maghrébins, turcs ou alsaciens.
Il existe de nombreuses comptines mettant en scène la nourriture et l'acte de manger.
Nous vous invitons à les découvrir en cliquant Ici
La galette des rois
 Une tradition gourmande